Bookie bouquine...

L'univers d'une bibliovore.

L'univers d'une bibliovore.

[Sc. Fiction] Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes

desfleurspouralgernon
Algernon est une souris de laboratoire, rendue petit génie de son espèce par la science. Charlie est un jeune homme de 32 ans. Il souffre d'un retard mental qui, dans ses meilleurs moments, fait de lui un enfant d'environ 6 ans. Mais Charlie veut être intelligent : il met tout son coeur à apprendre la lecture et l'écriture, pour qu'on l'aime. C'est cette motivation qui va faire de lui le premier être humain à tester le traitement subi par Algernon. Charlie devient alors, jour après jour, de plus en plus intelligent mais cela ne dure pas. Et il sera conscient de son retour à son état d'avant.

Pfiou... Que dire de cette lecture ? Ca a été un choc. On suit les pensées de Charlie et son évolution, d'un QI de 70 à 185 à 70, au travers des comptes rendus qu'il écrit pour témoigner de son expérience. L'une des choses qui m'a le plus troublée, c'est mon incapacité à imaginer Charlie dans un corps d'adulte au début du roman alors que je savais son âge. J'ai involontairement dissocié le Charlie "attardé" du Charlie intelligent. Un peu comme le fait le personnage lui-même mais d'une manière différente. Ses prises de conscience sur sa vie, son environnement, son entourage, sa solitude, et sa peur de perdre ses nouvelles capacités laissent globalement un goût amer. Lorsqu'il découvre que les gens riaient de lui ou que certains ne le considéraient même pas comme un être humain, on partage sa révolte et son désarroi. Mais à contrario, ses réflexions peuvent faire rire par leur pertinence et relâchent la tension, comme quand il réfléchit à la signification du QI :

"Je ne sais donc toujours pas ce qu'est un Q.I. et tout le monde en donne une définition différente. Le mien est d'environ 100 actuellement et il va bientôt dépasser 150 mais il faut encore qu'ils m'emplissent avec quelque chose, comme le verre à mesurer. Je n'ai rien voulu dire mais je ne vois pas, s'ils ne savent pas ce que c'est nic'est, comment ils peuvent savoir
combien on en a."

Je crois que je pourrais parler de ce livre fort et bouleversant pendant des heures. Et je le conseille à tous ceux que le sujet peut intéresser. Je pense qu'il restera longtemps un souvenir marquant de mes lectures.

Lettre K et 1ère lecture de mon Challenge ABC 2009 =)

Le vendredi 9 janvier 2009 - Mes lectures - Commentaires [5] - Permalien [#]

*
**
***
**
*

Commentaires

  • C'est avec plaisir que je découvre ton blog Entièrement d'accord avec toi, ce livre est vraiment bouleversant, je pense qu'il ne peut laisser personne indifférent !

    Posté par Fleur, mercredi 21 janvier 2009 à 09:10

  • Plaisir partagé ^^

    Posté par Alex, mercredi 21 janvier 2009 à 12:16

  • Bonjour, Je suis d'accord pour dire qu'il restera en mémoire, car j'ai lu ce livre, il y a une vingtaine d'années, au lycée, et encore aujourd'hui il m'en reste d'excellents souvenirs de lecture. A noter qu'il y a une adaptation par un téléfilm, plutôt fidèle et pas mauvais

    Posté par Yv, jeudi 12 février 2009 à 19:55

  • Un mois après l'avoir lu, j'y repense régulièrement à ce livre, presque tous les jours. Ca ne me surprend donc pas qu'il t'en reste d'excellents souvenirs ^^
    Je n'ai pas encore eu l'occasion de voir le film. Je l'attends impatiemment ^^

    Posté par Alex, dimanche 15 février 2009 à 12:06

  • L'idée de base était très intéressante, malheureusement j'ai été déçu par le résultat. Le style est assez moyen, et l'exploitation du sujet finalement assez décevante. Un écrivain avec plus d'imagination aurait pu faire bien mieux... déception, donc.

    Posté par Nicolas, dimanche 28 juin 2009 à 23:59

*
**
***
**
*

Poster un commentaire